Voici la question que tente de répondre le livre et l’exposition qui en est tirée du même nom, Can graphic design save your life?

Les éditrices et fondatrices de GraphicDesign&, Lucienne Roberts (graphiste), et Rebecca Wright (professeure de graphisme) ont décidé de passer du 2D au 3D en transformant ce livre en exposition au musée Wellcome Collection de Londres.

Une collection au thème de la santé de plus de 200 objets y figurent, tentant d’illustrer l’influence du design graphique depuis des siècles.

 

©GraphicDesign&

Qui ne reconnaît pas le « H » pour hôpital?

©Société des transports du Québec

 

Mais, dans le parcours de ce simple H, un choix de police et de couleurs a dû être fait, tout comme chaque compagnie doit faire ces choix dans la composition de son logo.

Une attention particulière a été posée sachant que ce devrait être facilement vu, lu et reconnu.

Il ne s’agit plus maintenant que d’un simple « H ».

 

À l’entrée de cette exposition, 3 bannières vous attendent ;

Croix, croissant et cristal rouge
©Andrew Meredith

Ces 3 logos sont rarement vus ensemble. Connaissez-vous les 3?

En 1864 fut créé l’emblème de la Croix Rouge. Inspiré du drapeau blanc parlementaire, il s’agit d’une inversion des couleurs du drapeau Suisse. Un autre design qui avait pour but la simplicité, une reconnaissance à distance, mais aussi exempt de toute connotation religieuse. (1)

En 1876 l’Empire Ottoman débute son utilisation du croissant rouge. La Perse eu, utilise le lion-et-soleil rouge.

lion-et-soleil rouge
lion-et-soleil rouge

En 1980 on abandonne le lion-et-soleil rouge, mais ce n’est qu’en 2005 que le cristal rouge sera adopté comme troisième emblème.

 

©Fondation des maladies du cœur et de l’avc
Nouveau logo en 2016, création de Paula Scher, Pentagram

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une application dessinée par Kelli Anderson, de la compagnie Tinybop, Inc.. Traduite en plus de 50 langues, elle vise l’éducation des enfants, à propos du corps humain.

Il s’agit d’un défi de taille de rendre l’apprentissage amusant et visuellement attrayant (vomi compris). 

 

 

Boîte de comprimés Aspirin, Bayer, 1939 ©Wellcome Collection

 

Emballage “remède d’aide”, Help Remedies, 2012 ©Pearlfisher

 

 

En 2009, l’agence écossaise de marketing The Union’s a créé une campagne intitulé « Kill Jill ». En 20 secondes, vous deviez faire le choix de sauver ou tuer Jill, une enfant en besoin d’un don d’organe. Cette campagne a menée à une augmentation de 242% des dons d’organes cette année-là. (2)

 

 

Design par Kalle Mattsson, 2016
©Cancerfonden (Société suédoise du cancer)

 

 

 

 

 

En octobre 2016, Cancerfonden a publié sur sa page Facebook le design de gauche. Le design étant voué à promouvoir l’éducation des symptômes du cancer du sein. Ce même design/icône se retrouvant aussi sur leur site web. Après plusieurs négociations avec Facebook, le dessin fut modifié pour des carrés, le rendant ainsi acceptable pour ses standards. (3)

 

 

La conception d’un projet est pour vendre un produit,

©Wellcome Collection

De 1871 à 1916, Lucky Strike était une compagnie américaine de tabac à mâcher. En 1916 quand ils ont lancé leurs cigarettes, l’emballage emprunta le rond rouge entouré d’or et de vert de la boîte à tabac originale.

Raymond Loewy, concepteur des logos Shell, TWA et SPAR, accepta un pari de 50 000 $ qu’il ne pourrait pas améliorer cette conception. Il a changé le paquet en blanc, placé le logo du médaillon rouge sur le devant et le dos, déplaçant le texte sur le panneau latéral. Ceci augmenta la visibilité de la marque – et les ventes.

 

Voici l’opposé, on a dû ici l’approcher sous un autre angle, de façon dissuasive, d’anti-design ;

Mai 2017, standardisation des paquets de cigarettes ©Department of Health, Government of the United Kingdom (Ministère de la santé, gouvernement du Royaume-Uni).

En plus des images que nous retrouvons ici sur nos paquets, le Royaume-Uni a choisi de rendre indésirable leurs emballages, en les unifiant. Il n’est donc plus possible de reconnaître une marque d’une autre excepté que par le nom lui-même. Le Pantone choisi, 448 C, aurait été jugé la couleur la moins attrayante, étant associée à la mort et au goudron (4).

 

 

Auriez-vous cru que le design avait un si grand impact sur votre vie?

 

 

 

Références :

1 : https://www.redcross.ch/fr/lhistoire-des-emblemes
2 : http://www.smh.com.au/national/does-this-colour-turn-you-off-20120816-24bf4.html
3 : https://www.cancerfonden.se/nyheter/oppet-brev-till-facebook-om-var-brostskola
4 : http://www.union.co.uk/campaign/organ-donation/

 

Photo de couverture:©Getty images

 

Infos sur l’exposition
Infos sur le livre