Lors de mon dernier billet, nous avons parlé de la production de l’impression grand format. Maintenant que notre produit est imprimé, il faut maintenant y apporter la finition.

Le laminé

Bien que le matériel et l’encre soient résistants aux rayons UV, une petite protection supplémentaire est parfois nécessaire (surtout pour l’affichage extérieur). C’est pourquoi il est important de s’assurer d’obtenir le laminé qui nous convient.

Il y a deux grandes catégories de laminés

Le premier consiste en une pellicule transparente que l’on colle par-dessus le vinyle imprimé via un laminoir à rouleau. Celui-ci est le plus fréquemment utilisé dû à sa simplicité d’application via un laminoir. Par contre, le matériel est plus dispendieux que le laminé liquide.

Voici une vidéo d’un laminoir à rouleau :

Le deuxième est un liquide transparent qui est apposé sur le vinyle imprimé via un rouleau/pinceau manuel ou via un laminoir liquide. Celui-ci est moins utilisé, car il est relativement difficile de mettre une couche uniforme sur toute la surface et le laminoir liquide est une machine assez dispendieuse et capricieuse à manipuler.

Voici une vidéo d’un laminoir liquide :

La découpe

Une fois que le vinyle est imprimé et laminé, il faut ensuite le découper au bon format. Si le format final reste droit, on utilise simplement une règle et un couteau tout usage (Xacto). Pour les entreprises à plus grand volume, il existe des couteaux automatiques qui liront des points de repère sur un média (matrice) et couperont les deux axes de l’imprimé.

Voici une vidéo d’une découpeuse automatique :

Si la découpe est plus complexe, on utilise une découpeuse à vinyle. Comme le couteau automatique, celle-ci lira des points de repère sur un média (matrice) et un ordinateur lui transmettra l’information sur la coupe désirée.

Voici une vidéo d’une découpeuse à vinyle :


Enfin vient la découpeuse de type CNC/table à plat. Ce type de machine est le summum de la finition et de l’automatisation! Bien qu’il y ait une multitude d’applications, en choisissant le bon modèle, elle fera tous les types de finition. Elle fera le travail de toutes les machines mentionnées précédemment et bien plus.

Voici une vidéo d’une découpeuse à plat :


Donc, voilà, nous avons survolé les grandes lignes des outils de finitions pour l’impression grand format. Saviez-vous que la finition est l’élément de la commande qui consomme le plus de temps et demande le plus de ressources et habileté en général? Dans certains cas, jusqu’à 70 % du prix de vente peut venir de la finition.